Article 13 : Comment réaliser une étude de marché

Une fois que l’entrepreneur dispose d’une idée d’activité pour démarrer une entreprise, il devra s’assurer que le marché sur lequel il souhaite se lancer réponde à ses attentes. L’Etude de Marché vous permet de tester la viabilité de votre projet, avant même de le lancer sur le terrain, et d’augmenter vos chances de réussite.

Le but est d’obtenir le maximum d’informations sur le secteur d’activité concerné et d’analyser l’offre et la demande.

L’étude peut ainsi se baser sur des données factuelles, provenant de diverses sources documentaires, ainsi que d’une analyse plus poussée, notamment sur le comportement des acheteurs.

D’une manière générale, l’étude de marché peut se voir, par la suite, comme le pilier principal d’un projet marketing. Elle permet en effet, grâce à des enquêtes quantitatives et qualitatives, de connaître l’offre et la demande d’un bien ou d’un service.

Une réponse devra être apportée, grâce à l’étude de marché, aux principales questions suivantes :

Concernant le secteur et sa réglementation

  • Quelle est la règlementation applicable à ce secteur d’activité ? Y-a-t-il des dispositions fiscales spécifiques ?
  • Comment se porte le marché et quelles sont ses perspectives d’avenir ?
  • Quelles sont les dernières innovations dans ce secteur ?
  • Le marché est-il régulier ou existe-t-il des saisonnalités ?

Concernant la demande

  • Quelles sont les caractéristiques de la clientèle visée (zone géographique, habitude de consommation, revenus, âge de la population…) ?
  • Quels sont les besoins de la population et leurs motivations pour acheter ?
  • Quelles sont leurs préférences ? Que pensent-ils de l’offre proposée par les concurrents ? Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ? (Ces questions sont importantes car elles peuvent vous permettre de vous démarquer de vos futurs concurrents) ;

Concernant l’offre 

  • Quels sont les produits existants sur le marché ?
  • Qui sont mes principaux concurrents (taille de l’entreprise, chiffre d’affaires, implantation géographique, …) ?
  • Comment se portent mes principaux concurrents (politique commerciale, organisation de la distribution, clientèle visée, moyen et support de communication, …) ?

Bien sûr, l’étude de marché ne peut pas prendre en compte les événements imprévus et ne peut pas non plus prévoir au centime près votre chiffre d’affaire.
De plus, une mauvaise méthodologie, un mauvais échantillon, des informations non fiables ou mal analysées peuvent la rendre inopérante.